Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coup(s) de pouce

Forum savoir-vivrefleur.jpgsuspen1.jpg

Rechercher

28 février 2005 1 28 /02 /février /2005 23:00
Le Tao est un mot, qui peut être traduit par la Voie. Mais il ne faut pas chercher à donner une définition plus précise. En fait, le Tao est le vide, le plein, le tout, le rien. C'est quelque chose qui habite chaque être, chaque chose, on peut ainsi parler du Tao de l'eau, des rochers, des montagnes, des fleurs, des animaux, de l'Homme, etc.
Pour parvenir à approcher le Tao, il faut des années, en ayant conscience qu'il est en nous, en chaque être, en chaque chose. Nous faisons partie d'un tout, que d'aucun appelle le Grand Tao. L'observation de la nature est le moyen le plus sûr d'y parvenir.

Lao Tseu.

On ne peut parler du Tao sans évoquer le 'vieux sage'. Le Tao Te King est une référence, un livre d'étude sans fin, à condition de ne pas considérer ces 81 pages comme une énumération de poncifs, mais plutôt comme une mine de réponses à toutes les questions et problèmes que nous avons à résoudre au jour le jour. Nos attitudes, nos réflexes, nos choix, tout y trouve une explication, et surtout les conséquences deviennent claires.
Le Tao est un guide pour toutes sortes de choses. Je me dois d'être clair: il ne s'agit pas d'une secte, d'une religion, ( taoïsme ) et il n'est pas question de convertir quelqu'un. Comme l'a dit un sage, "qu'importe le nom de l'âne sur lequel nous gravissons la montagne, pourvu que l'on atteigne le sommet".

Tchouang Tseu

Un jour, Intelligence se rendit jusqu'au mont d'Indistinction et y trouva Non-agir. Intelligence demanda à celui-ci:
- J'ai des questions à vous poser. Pour connaître le Tao, comment dois-je penser ? Pour être en accord avec le Tao, comment dois-je agir ? Et pour le saisir, quel chemin suivre et d'où partir ?
Comme Non-agir ne donna aucune réponse, Intelligence rebroussa chemin, grimpa la colline du Vide et y rencontra l'Ecervelé pour lui poser les mêmes questions.
- Je le sais, je vais vous le dire, dit l'Ecervelé.
Mais, en voulant parler, l'Ecervelé oublia ce qu'il avait à dire. Alors Intelligence se rendit au Palais de l'Empereur jaune. Et celui-ci répondit à ses trois questions.
- Tu ne peux connaître le Tao si tu tourmentes ton esprit de pensées et de réflexions incessantes. Tu ne peux t'unir au Tao si tu vis dans l'agitation. Et tu ne peux saisir le Tao si tu te conformes à des lois rigides.
- Oui, maintenant je le sais. Mais les deux autres ne le savent pas. Alors sont-ils dans l'erreur ?
- Au contraire, c'est Non-agir qui est dans le vrai car son être sans paroles appréhende le Tao. L'Ecervelé l'approche de près car son être de parole est sans mots. Et nous, nous n'y approchons pas lorsque nous savons en parler. Pratique et enseigne sans paroles.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article
27 février 2005 7 27 /02 /février /2005 23:00

Dix mille vivants (êtres):
Ensemble de ce qui, sur Terre, est doué de vie. Il faut bien se rendre compte que ces êtres sont des constitutants, et non des entités. Ils ne sont pas crées à proprement parlé, mais issus.

King:
Constituant le troisième caractère du Tao Te King, il désigne des ouvrages de grande noblesse. Evoque ce qui se transmet, comme sur un fil de soie, au long des générations, et porte le souffle de la tradition.

Non être, non agir:
Voir "Vide".

Tao:
Une grande diversité d'opinion règne quant à la traduction exacte de ce mot. "Dieu", "Voie", "Vérité", sont les traductions les plus proposées, mais une partie des traducteurs transcrivent simplement "Tao" (ou également Dao).
En fait, sa signification s'adapte aux croyances de chacun, car c'est un mot-symbole permettant à Lao Tseu de représenter le Principe éternel, primordial, cause de toute chose.

Un principe qui ne s'appréhende pas intellectuellement (en mots), mais bien de manière imagée.
La difficulté du chemin entrepris par Lao Tseu est grande, son ambition n'est pas de trouver à notre place. Et sa conclusion annonce ce que tout chercheur sincère peut en espérer.

Te:
Constituant le deuxième caractère du "Tao Te King", Te représente la manifestation du Tao. Son sens habituel est "vertu", "qualité", mais le titre "Tao Te King" l'amplifie, ce qui le traduit par: "Le livre du Tao et de sa Vertu".

Vertu:
La vertu est une notion déterminante du Tao Te King, puisqu'elle est considérée comme le moyen permettant de se joindre au Tao.
Plus précisément: faire le vide (le détachement, l'oubli de soi, l'Ecoute intérieure...), et remplir ce vide de la Vertu du Tao.

Vide:
Egalement appelé "non être" ou "vide de l'être", il suppose l'effacement de l'ego afin de permettre l'écoute de l'être intérieur, intuitif, seul à même d'appréhender la globalité au-delà des mots. Cet état est la clé de la Simplicité originelle, de la Vérité.
Lao Tseu traite constamment de l'utilité du vide.

Le non savoir, le non désir, le non agir,
termes récurents, peuvent être compris comme les moyens permettant de parvenir au vide de l'être.
Dans un sens imagé: ne pas être esclave du désir, du savoir, du monde extérieur, permet de trouver le centre de l'être, autrement dit l'être véritable.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article
26 février 2005 6 26 /02 /février /2005 23:00

Le Tao est une notion impossible à définir avec des mots. On ne peut en donner une définition précise. D'autre part, les mentalités occidentales sont assez peu formées pour positionner l'esprit dans une perspective adéquate.
Enfin, ce concept est né il y a plus de 2500 ans, et fut très longtemps caché, ou rendu obscur délibérément par les intellectuels de l'époque; ils se considéraient comme une élite, et il est vrai aussi que bien comprises, les règles de vie qui en découlent donnent des moyens de dominance redoutables.
De fait, les notions du Tao ont été détournées, parfois même dénaturées pour répondre aux besoins des puissants.
C'est pourquoi:
Le livre "le Tao au jour le jour" par Deng Ming Dao est un ouvrage absolument indispensable à la compréhension et au positionnement correct dans la recherche du Tao.
Il est construit sur la base d'une méditation quotidienne, soit 365 méditations. Toutes sont indispensables, aucune n'est répétitive, même si parfois cela semble être le cas.
Parfois, vous penserez voir une contradiction. Là encore, il n'en est rien. Prenez le temps de bien lire, et surtout de bien comprendre.
Chacune nous donne un outil supplémentaire.
Il nous procure des explications concrètes et actuelles, nous plaçant dans des positions de la vie moderne, nous mettant en regard le cheminement de pensée d'un adepte du Tao ancestral.
Il n'est pas du tout dans mes intentions de faire un résumé de l'ouvrage. C'est inutile, infaisable, et serait insultant pour l'auteur.

J'ai choisis de vous présenter un résumé de ce que j'en ai tiré, en séparant en trois chapitres: le matin, le soir, la nuit.

J'ai ajouté une rubrique "proverbes" qui regroupe ce qui ne se développe qu'intimement, et une rubrique "grandes lignes", qui regroupe les rares conseils qu'un adepte du Tao peut donner à un autre. Tous les grands thèmes philosophiques ou quotidiens sont abordés, sachant que vous avez toujours la possibilité de poser vos questions dans le
forum.
Pour l'instant, 50 proverbes, 50 métaphores.

Les cinq parties sont d'ores et déjà en ligne, MAIS il s'agit du Tao. Tout est perpétuellement en mouvement, en évolution ou en involution selon les cycles.

Tout au long de la vie de ce site, les chapitres sont donc susceptibles d'être modifiés ou complétés.

Comment comprendre matin, soir et nuit:
Le matin correspond au début de toute chose. Vie, action, idée, préparations physique, morale et mentale.
Le soir correspond à l'accomplissement. Dès le début de l'action, jusqu'à la fin de l'action.
La nuit regroupe tout ce qui est résultats, analyses, leçons, repos passif et actif, moments inutiles.

Donc, il peut y avoir plusieurs matin, soir ou nuit dans une même journée, comme il peut y avoir des matins qui durent plusieurs jours.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article
26 février 2005 6 26 /02 /février /2005 23:00
La création.

Pour les adeptes du Tao, la création de l'univers est une question qui semble beaucoup moins importante que pour les autres êtres humains.
Ils connaissent les réponses, ou plutôt ils les ressentent. A partir de là, il leurs semble inutile de pouvoir l'expliquer. Je vais tenter de le faire, mais il faut que vous fassiez l'effort d'oublier, de mettre de côté tout ce que vous avez appris auparavant. L'ouverture d'esprit est indispensable dans la démarche.
Il faut considérer les dimensions suivantes:
La hauteur
La largeur
La longueur
Le temps
L'espace.
Les trois premières dimensions sont visibles, palpable, définies arbitrairement, mais toutefois accessibles à tous.
Le temps est beaucoup plus relatif. Certains êtres vivants ont une durée de vie de quelques secondes, d'autres de plusieurs millions d'années. Dans ce contexte, il est nécessaire d'inclure l'espace.
L'espace est, nous semble t'il, infini. Pourquoi ? Le temps aussi, mais est-ce vrai ?
Voilà les éléments dont nous disposons. A ces dimensions, il faut en ajouter:
L'écoute de soi. Pas de son corps, mais de ce qui fait que nous pouvons réfléchir, déduire, ressentir. Quelqu'un qui pratique avec sagesse le Tao pourra "deviner" l'avenir. En fait, il déduira.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article
24 février 2005 4 24 /02 /février /2005 23:00

Bien trop de Dieux. Le même, mais qui aurait "dit" des choses différentes et contradictoires suivant à qui Il s'adressait. Qui peut croire cela? Ou alors, Dieu serait un opportuniste, un menteur, une sorte de statue de la calomnie et de la zizanie? Personne ne peut l'admettre.
Voyons les choses autrement. Dieu serait moi, toi, le piaf, la fourmi, le caillou, l'herbe, etc. Avec une énorme différence entre les êtres: nous n'avons encore jamais vu un piaf ou un caillou inventer quoi que ce soit. Seul l'Homme a cette capacité. Pourquoi ? Chaque élément fait ce pourquoi il est là. Certains appellent cela la destinée, en ce qui me concerne, je préfère le mot instinct. L'Homme a t'il la possibilité d'influer sur sa vie? Oui. Et il est le seul être à pouvoir le faire, sauf devant une chose: la nature.
Le fameux piaf, le caillou, tout ce qui compose la nature, peut, en s'unissant et lors d'une conjonction d'évènements, anéantir tout ou partie de l'humanité.
Observez le vent et l'eau. Ils n'ont aucune pensée élaborée, néanmoins, il leur suffit de quelques heures pour nous anéantir. Ils ont la vraie sagesse, l'alternative. L'eau nous nourrit, mais nous ne la dominerons jamais. Il en est de même pour le vent qui chasse les pollutions, nous amènent les microbes. Jamais l'être humain ne pourra asservir ces deux puissances. Il pourra les utiliser, mais jamais les dominer.
Voilà ou se trouve l'alternative.
Pour ce qui est de résumer ce que je pense des religions, je citerais : qu'importe le nom de l'âne sur lequel on est assis, l'essentiel est d'arriver au sommet.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article
23 février 2005 3 23 /02 /février /2005 23:00

Le Tao dans la vie de famille.

Une observation de taille: on ne choisit pas sa famille. Nous devons donc avoir en tête que nos choix sont plus compliqués.
Dans toutes les familles, un lien existe, celui qui bride : nous apprécions certains des membres et d'autres non.
Malheureusement, les gens que nous aimons aiment ceux que l'on n'aiment pas, ce qui nous met quelque fois dans des situations ubuesques et très contrariantes.
Une seule solution pour éviter de gaspiller de l'énergie: faire un choix clair. Les gens que vous aimez, s'ils vous aiment, comprendront votre attitude. Ceux que vous n'appréciez pas ne s'en plaindront pas car il y a de fortes chances que l'animosité soit réciproque.
Une chose très importante: ne soyez définitif dans vos jugements que très exceptionnellement. Les gens que vous n'aimez pas pourraient vous réserver des surprises agréables, et vous culpabiliseriez, ce qui est aussi un gaspillage d'énergie.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article
22 février 2005 2 22 /02 /février /2005 23:00

Le Tao avec les amis.

Rares ou faux sont ceux qui ont plus d'un ami. (A la fois).
Malheureusement, il faut toujours garder à l'esprit qu'une amitié n'est pas éternelle. La mort, bien sûr, peut vous enlever cet être cher. Mais très souvent, c'est autre chose. Le temps, l'éloignement, la promiscuité, la jalousie d'autres personnes.
Quand on a un ami, quand on a cette chance, on doit garder à l'esprit que cette amitié est un cadeau éphémère. Quand l'ami s'éloigne, il faut le laisser partir sans tenter quoique ce soit, car le temps est venu.
Mais l'histoire s'écrit tous les jours...

Méfiez-vous des faux amis, ceux qui, parce que vous pouvez leur servir à quelque chose, vont tout faire pour vous plaire. Ils n'hésiteront pas à vous flatter, à exploiter vos faiblesses.
Ces amis là sont les plus adroits, les plus fourbes. Ils savent manipuler, ils savent dire les mots que vous voulez entendre.
Ils savent séduire vos proches, s'intègrent dans votre univers et sont acceptés comme des membres ancestraux du clan.
Méfiez-vous d'eux.
Vous ne saurez pas les reconnaître, et ils se révèleront quand cela leur sera utile. Vous ressentirez une grande trahison, vous vous sentirez stupides. Ou vous compenserez par de faux-semblants.

Rassurez-vous, il n'est pas trop tard.
Il faut avoir le courage de rompre l'amitié avec diplomatie.
N'oubliez pas qu'ils ont pris une place importante pour vous, mais aussi dans votre entourage…
Ils sont dangereux. Peut-être devrez-vous trouver le moyen de les décourager d'insister.

N'oubliez pas non plus que vous êtes faillibles, sachez vous pardonner avec humilité.

Pour cela, n'hésitez pas à m'écrire pour en discuter.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article
21 février 2005 1 21 /02 /février /2005 23:00

Le Tao au travail.

Avant toute chose, il faut que vous puissiez répondre à deux questions: que suis-je, et quels sont mes rapports avec les biens matériels. La connaissance de soi-même est indispensable, et les biens matériels, bien que très importants, ne sont qu'une partie d'un tout.
Que nous soyons employés ou dirigeants, nous rencontrons souvent des difficultés, liées, pour la plupart, à un problème de communication.
L'employé ne se sent pas reconnu à sa juste valeur, il accomplit une tâche sans en connaître forcément la finalité, le plus souvent, il se sent écarté des grands projets d'entreprise, simple maillon qui n'a pas son mot à dire.
Le dirigeant, lui, connaît ses grandes orientations, ( heureusement ), mais ne parvient pas à faire comprendre aux employés l'importance de tel ou tel dîner d'affaire, d'une voiture de fonction prestigieuse, ou d'une gestion de budget rationnelle. Plus grave, nous arrivons, dans certaines sociétés française, à une sorte de cogestion irresponsable qui aboutit souvent à une crise grave.
Les Maîtres de Tao suggèrent de connaître avant de faire. Le principe que nous appellerons: 3, 5, 8. 3, c'est la chronologie. Faire, laissez-faire, ( ou attendre ), les choses s'accomplissent. En clair, il faut donner l'impulsion, laisser le temps à chacun de se mettre dans le rythme, et ensuite, les choses se feront. Néanmoins, il est indispensable que le premier temps, faire, se fasse après une minutieuse observation des différentes données du problème. 5, c'est le nombre de grandes personnalités. En effet, il est vital d'assigner, ou de remplir suivant que l'on soit employé ou dirigeant, la bonne tâche à la bonne personne.
Vous pourriez me dire que le temps de connaître les différentes personnalités de chacun, l'entreprise à le temps de couler dix fois. Non. Là aussi, les Maîtres nous donnent un moyen rapide et physique d'identifier les personnes les plus capables suivant l'activité. N'oublions pas le principe essentiel: avant de connaître les autres, connaît toi toi-même! 8, ce sont les points cardinaux. Autrement dit, la place de chacun. Nous avons appris la méthode pour faire, nous avons trouvé les gens pour le faire, mais nous risquons l'échec car les bonnes personnes ne sont pas aux bons endroits.
Je ne rentrerai pas ici dans les détails. Si vous désirez approfondir le sujet, participez au forum et je pense que vous obtiendrez toutes vos réponses.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article
20 février 2005 7 20 /02 /février /2005 23:00

Saints et êtres surdoués

Pourtant, il existe des êtres à part. Des Mozart par exemple, dont le talent précoce ne peut humainement s'imaginer. De quoi peut-il s'agir... D'un don de Dieu? D'une accumulation de vies? De la réincarnation de plusieurs âmes? Je l'ignore.
Le Tao n'explique rien, il permet de ressentir. Il est reconnu qu'une personne intelligente n'utilise qu'une petite partie de son cerveau. Dans le même ordre d'idée, nous pouvons penser que certaines parties sont plus exploitées que d'autres, suivant les individus.
Si nous acceptons ce point de départ, nous avons une piste de réflexion, qui explique non seulement les génies artistiques, militaires, technologique, mais aussi les génies du mal.
Sans vouloir dire qu'un despote sanguinaire est équivalent à un humaniste de premier plan, nous voyons simplement que les deux phénomènes s'expliquent de la même façon. Cette constatation n'est pas spécialement rassurante. Bien sûr, des hommes et des femmes de génie trouveront les vaccins, les traitements. Mais, en contrepoint, il faut s'attendre à la venue d'autres tyrans.
L'équilibre, en l'occurrence hélas, l'équilibre. De la même façon, vous qui êtes dans la joie, restez lucides, vous qui êtes dans la peine, gardez espoir.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article
19 février 2005 6 19 /02 /février /2005 23:00

Aucune image ne saurait illustrer la pratique du Tao. Trois grands thèmes seront développés, mais il faut avoir à l'esprit que la pratique doit être quotidienne pour qu'elle devienne naturelle. Une interruption de plusieurs semaines sera très vivement ressentie.
La méditation. La méditation doit être quotidienne. La pratique en est très simple, à la portée de n'importe qui. Asseyez-vous le plus confortablement possible, le dos droit, la tête légèrement tendue vers le haut, dans l'alignement de la colonne vertébrale, le menton relâché. Fermez les yeux si vous le désirez, mettez de la musique si vous le souhaitez, sans toutefois que sa nature ou le volume ne vous perturbe ou distrait de quelque manière que ce soit. Le sujet de votre méditation peut être votre situation dans l'univers, une sorte d'introspection, ou votre journée, son déroulement, les éventuelles frustrations de la journée et dont vous devez vous débarrasser. C'est pour cette raison que je vous préconise le soir, au coucher du soleil, après avoir fait vos exercices. Voir plus loin. L'important, c'est de vider tout ce que vous pourriez ressentir de négatif, de frustrant. Vous-même êtes la personne qu'il faut protéger, soigner, choyer. Pour être disponible pour les autres, pour éprouver de la compassion sincère, vous devez être en accord parfait avec vous-même.

Le sport, TAI CHI CHUAN, STRETCHING.
Le sport doit être pratiqué, mais un sport doux et efficace. Le Tai-Chi-Chuan et le stretching en sont des exemples types. Ils peuvent être pratiqués quels que soient votre age, votre condition physique actuelle. Les mouvements sont lents et de l'amplitude que vous pouvez réaliser, sans jamais forcer, sans jamais vous faire mal, sans jamais transpirer. En effet, certains pensent, et je le pense aussi partiellement, qu'il faut économiser les fluides du corps, éviter les pertes inutiles. Il semble qu'un quart d'heure le matin au réveil et un quart d'heure le soir avant la méditation et avant le repas du soir soit la bonne mesure, mais à chacun de déterminer ce qui lui convient le mieux. Voyez ma bibliographie pour trouver des exemples d'ouvrages.
L'hygiène physique et morale.Cet aspect est le plus difficile à réaliser. Il convient de soigner et d'entretenir le corps. Même si les adeptes du Tao ne craignent pas la mort, ils l'acceptent au moment qui doit être mais évitent tout ce qui peut accélérer l'arrivée de cet instant. Un proverbe pourrait être: "le sage ne sait pas quand il va mourir, il s'y attend". L'hygiène physique, c'est donc respecter ces quelques préceptes: ne pas trop manger, ne pas ou peu boire d'alcool, ne pas fumer, faire du sport dans les conditions vues plus haut, et surtout éviter les endroits "à risques". Une interprétation du texte de Lao Tseu pourrait être: "le tigre affamé ne mangera pas le sage, une armée déchaînée ne s'attaquera pas au sage, car le sage ne se rendra pas là ou le tigre est affamé, là ou se trouve une armée déchaînée". L'hygiène morale est encore plus difficilement atteignable. En effet, nos valeurs et leurs importances diffèrent selon notre éducation et notre vécu. Résumons par: compassion, humilité, et avoir conscience que celui qui parle ne sait pas. Evitons aussi de faire aux autres ce que nous ne voudrions pas qu'ils nous fassent, et nous serons sur le bon chemin. Tous ces écrits semblent d'une logique primaire, voire d'une affligeante banalité. Mais combien d'entre nous appliquons ces choses dans leur intégralité? Ceux qui ont répondu oui peuvent se dire qu'ils ont atteint le sommet du Tao, qu'ils n'ont plus qu'une chose à faire, s'ils ne le font déjà, c'est de répandre leur sagesse autour d'eux. A ce propos, je voudrais vous mettre en garde contre les gourous de tous poils, ceux qui contre une somme d'argent ou de services considérables vous promettent le paradis, la paix intérieure ou la sagesse totale. Ce sont des charlatans. La paix intérieure et la sagesse s'acquièrent à force de travail et de patience. Quant au paradis, les adeptes du Tao pensent qu'il n'existe rien de tel.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article

Articles Récents