Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coup(s) de pouce

Forum savoir-vivrefleur.jpgsuspen1.jpg

Rechercher

13 février 2005 7 13 /02 /février /2005 23:00

Le soir correspond à l'accomplissement. Dès le début de l'action, jusqu'à la fin de l'action.

La conception.
Nous devons avoir une idée précise de ce que nous voulons faire. Cette idée doit être réaliste, faisable, naturelle.
Elle peut être anticonformiste. Les adeptes du Tao sont d'ailleurs considérés comme tels.
Non conformistes, étranges, "à l'ouest", et parfois même associables, voire même antisociales.
L'adepte du Tao sait tout cela. Il connaît cela par cœur, et l'a accepter comme préalable à sa quête.
Les restaurateurs d'œuvres d'art du 21 ème siècle ne connaissent pas cela. Pourtant, ils y sont préparés. Mais leur ouvrage est actuellement à la mode, et l'on ne peut que s'en féliciter.
Ils n'ont aucun talent créateurs, pourtant ils sont portés au pinacle. Leur travail correspond à un besoin de repères.
Nous serons très souvent des restaurateurs, parfois des Michel-Ange.
Que nous soyons l'un ou l'autre, nous apporterons le même soin à chacune de nos tâches.
Qu'est ce qui fait la différence entre une mélodie et un chef d'œuvre? En musique, la note la plus basse correspond à la base de l'accord. Il est indispensable d'assembler les accords par rapport à des règles d'harmonie très strictes.
Les deux font partie du mouvement normal et naturel. Seul l'homme frustre et imbu, prétentieux et sot se considérera en dehors de l'ensemble conceptuel.
Pensez toujours aussi à une plage de sable fin. Imaginez-vous assis au bord de l'eau. Des promeneurs passent devant vous, laissant leurs empreintes dans le sable.
Les vagues qui viennent mourir sur le rivage effacent très rapidement ces traces.
Vos actions doivent avoir la même légèreté pour l'environnement.
Concevez toujours l'architecture de vos organisations ou de vos plans sur la souplesse. Ne fermez pas vos options, il pourrait s'avérer indispensable de les adapter, voire même d'en changer pour prendre une orientation diamétralement opposée.
Ne concevez pas avec un but lucratif ou honorifique. N'attendez pas de gloire ou d'argent, ne concevez jamais avec ces objectifs. Vous obtiendrez beaucoup plus, et serez bien plus efficace.
La planification
La planification est primordiale, et doit être simple.
Organisez chaque journée, assurez-vous, si vous avez des équipiers, qu'ils sont parfaitement au courant de ce qu'ils ont à faire, qu'ils ont compris ce qu'ils devaient faire. Ne fixez pas d'objectifs trop difficiles. Mais ne sombrez pas non plus dans la facilité. Attribuez les tâches aux bonnes personnes. Certaines ont des capacités de travail plus grandes. Tenez en compte.
Les motivations.
Quel que soit l'acte, quelle que soit l'idée, il est indispensable qu'il y ait une motivation.
Celle-ci peut être superficielle, auquel cas l'issue est connue d'avance, et sans importance.
Lorsque l'aigle doit manger, il fond sur sa proie sans coup férir.
Lorsque l'aigle est rassasié, il regarde ce qui aurait pu être sa proie d'un œil satisfait et presque admiratif.
Les motivations nous rendent donc soit agressifs et déterminés, soit poète et bucoliques. Comment juger ce qui est bien ou mal? En sachant que j'ai besoin de cette chose ou j'en ai envie.
Comment sais-je que c'est un besoin plutôt qu'une envie? Par ceci plutôt que par cela.
Méthode.
Le passé, ou plutôt l'analyse faite des événements passés, sont une base essentielle de la construction d'un projet quelconque.
Nous sommes prêts, les signes sont favorables. Pourquoi sommes-nous certains de réussir? Car notre vécu nous indique que les erreurs commises ne le seront plus car elles sont admises et comprises, mais qu'en plus les erreurs commises nous ont servi à construire, à trouver, à deviner, à déduire les seules voies possibles pour qui veut la réussite.
Ainsi, nous ne pourrons nous passer de nos acquis. Parents, maîtres, amis nous aideront à construire nos choix. Mais nous serons seuls à les assumer. Aussi est-il indispensable de s'approprier équations qui nous ont servies à résoudre notre problème.
Mais les sciences sans l'art ne sont qu'argile sans concept. Acquérons l'art qui nous sera nécessaire pour réussir. Prenons le temps de posséder le niveau requis.
Pensez au pêcheur que vous voyez réparer ses filets.
Il ne pêche pas, et pourtant le poisson n'a jamais été aussi près d'être pêché.
Réparez vos filets, assurez-vous de leur solidité.
Choisissez votre cible, "verrouillez-là", et tirez. Ce langage guerrier peut sembler anachronique, mais il n'en est rien.
Les écueils.
Les écueils à éviter sont nombreux, mais très facilement reconnaissables. Certains se contournent avec facilité, d'autres sont inévitables, et doivent donc être pris en compte comme tels.
La communication. Nos façons de communiquer, quelles qu'elles soient, sont imparfaites car soumises à l'interprétation. Même le fameux "langage des yeux" n'y échappe pas.
L'idéal serait la communication d'esprit à esprit. Pour l'instant impossible à grande échelle, nous devons donc considérer la communication comme un écueil incontournable.
L'union, ou travail d'équipe. Cela peut être un écueil. En effet, si la tâche que vous devez accomplir, et cela sera souvent le cas, implique d'autres personnes, un travail d'équipe, il naîtra alors divers sentiments négatifs: ambition personnelle, jalousie, rapports sexuels ou amoureux, etc.
N'hésitez pas à organiser des repas, des fêtes. Même si cela peut être un lieu de manipulation privilégié, il ne faut pas se priver de cet outil. Soyez simplement vigilants.
Un autre écueil important à éviter dans le travail d'équipe est "le feu se nourrissant du feu". Grande puissance, mais risque de perte d'identité et ou de votre énergie propre.
ATTENTION!
L'angoisse.
L'inconnu. Le doute. Ils font partie de toute entreprise. Vous devez l'accepter aussi comme inéluctable. Là encore, n'écoutez pas ceux qui pourraient vous conseiller de ne pas s'arrêter à ça, ne pas en tenir compte. Vous feriez une erreur. Il faut en tenir compte, mais pas en faire un frein. Il faut continuer son chemin en changeant ce qui nous est possible. Pour le reste, faire preuve de compassion, de compréhension, parfois même avec soi-même.
N'oubliez jamais! Toutes réponses sont en nous. Esprit ouvert, tolérance et compréhension envers soi-même et les autres.
Les lois.
Les lois ou règlements, ou règles du jeu nous semblent indispensables. Elles favorisent pourtant l'apparition de discussions, discordes.
Plutôt que de vous acharner à les faire respecter, c'est à vous de comprendre la situation, jusqu'à ce que les lois deviennent inutiles.
Le sexe, l'amour.
Faire l'amour est naturel. Le sexe fait l'objet de tabous, ou d'exagération. Nous avons honte ou nous nous vantons. Notre époque oscille entre pudibonderie et dépravation.
Tenez compte de cela. Il est plus qu'utile d'avoir une vie équilibrée pour réussir.
Tant l'alimentation est importante, tant l'équilibre "glandulaire" l'est aussi..
Rendement.
Les objectifs sont clairs, les bonnes personnes sont en charge, les connaissances sont à niveau. Naturellement, la production va démarrer.
N'interférez pas! Laissez la production se faire complètement, ne jugez pas, n'appréciez pas, ce n'est pas le moment. Laisser les choses se faire, aller là ou elles doivent aller.
Cette période sera courte, efficace, efficiente.
Lui succédera une période très critique et particulièrement improductive. Gardez votre mesure…

Partager cet article

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article

commentaires

Articles Récents