Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coup(s) de pouce

Forum savoir-vivrefleur.jpgsuspen1.jpg

Rechercher

12 février 2005 6 12 /02 /février /2005 23:00
La nuit regroupe tout ce qui est résultats, analyses, leçons, repos passif et actif, moments inutiles.

Nous avons donc pris nos décisions, et procédé à leur mise en œuvre. Nous sommes au moment ou la construction et l'agir doivent laisser la place à l'analyse, à la prise de distance.
Ce recul est lui aussi très important, voire même primordial.
La nuit commence donc lorsque l'acte est terminé, ou devient inutile, inefficace, non adéquat. Vous n'allez pas faire des démarches administratives à l'heure de la fermeture des bureaux? C'est la même chose.
Nous sommes donc au moment du bilan de la journée, nous traçons deux colonnes, les plus, les moins, et inscrivons chacun de nos actes dans l'une ou l'autre colonne.
C'est aussi le moment du rééquilibrage de nos composants.
Emotions, instincts, sentiments doivent être en perpétuel recherche d'équilibre. Vous entendrez là encore les gourous vous dire: "les émotions sont mauvaises, faites taire votre ego, etc."
Ne tentez pas cela, cette démarche est vouée à l'échec. Le fameux ego doit être maîtrisé, pas étouffé. Les gens qui luttent contre s'exposent à de graves difficultés d'équilibre mental. L'équilibre entre nos composantes supposent leur acceptation.
Posez vous les bonnes questions:
Le surfeur ne domine pas la vague, il l'exploite. Ai-je correctement exploité les circonstances?
L'analyse efficace.
Positionnez vous en spectateur. Otez de vous toute implication et observez le travail effectué. Pour cela, vous devrez prendre une distance temporelle suffisante.
Par exemple, ne participez pas au travaux pendant 24 ou 48 heures, faites complètement autre chose. Ne pensez plus à l'affaire. Détendez-vous, faites ce que bon vous semble, puis revenez pratiquer l'analyse.
N'hésitez pas à prendre parfois encore plus de distance. N'oubliez pas que rien n'est éternel. Quoique vous construisiez, cela sera éphémère. Prenez le temps de la retraite. Choisissez bien le lieu. Il existe encore des lieux favorables à la réflexion paisible. Ils peuvent être dans les temples, dans les montagnes, dans les campagnes. Evitez les endroits bruyants. Même si vous vous y sentez bien, vous ne serez pas dans de bonnes conditions.
Voir tous les détails d'un coup requiert un entraînement long, et des capacités naturelles rares. Si vous n'êtes pas dans ce cas, prenez le temps de changer de perspective, regardez la situation sous différents angles. Vous découvrirez quelque chose à chaque fois, et obtiendrez la meilleure connaissance possible.
Leçons
Quelles leçons tirer de notre journée? Les points positifs sont aussi importants à reconnaître que les négatifs. Trop souvent, nous nous attardons sur nos erreurs et considérons normales nos réussites. C'est se priver de grandes leçons! Nous apprenons autant de nos échecs que de nos réussites.
Le retour en arrière est impossible. Même d'une seconde! Ne piétinez pas, ne regrettez rien. Tirez les leçons pour ne pas recommencer la même erreur. Vous prendrez conscience de l'importance de la réflexion avant chaque décision.
Repos passif et actif
Dormir. Repos passif. Pourtant, notre corps et notre esprit ont un besoin vital de sommeil. Ne sacrifiez pas une heure de sommeil pour quelques raisons que ce soit.
Méditation, repos actif. Voir à l'intérieur de soi, c'est avancer très rapidement. Pratiquer une méditations correcte vous fera gagner beaucoup de temps, et vous aidera à voir là ou personne ne voit rien.

Moments inutiles.
Jouer avec ses enfants ou son chien? Aller au musée, au cinéma, jouer à la console de jeux? Pourquoi pas? Au contraire! Comme on disait dans les années 70-80, il faut savoir se défouler. Surveiller son alimentation, agir sans cesse avec mesure, méditer, certaines personnes auront besoin de se laisser aller parfois…
Aucun problème! Si vous êtes une de ces personnes, aménagez vous des instants pour cela.

Profitez aussi de la nuit pour régler les inévitables conflits entre vos désirs et la réalité. Ne vous entêtez pas dans vos choix. Ne tentez pas de mettre la réalité en accord avec vos rêves. Acceptez la réalité, mais n'oubliez pas vos rêves! Souvent, vos deviendront réalité. Ce n'est que circonstanciel.
Matérialisez chaque étape atteinte. Les repères sont des marques qui vous servent, mais qui servent aussi à votre entourage.

La dernière nuit, une chose est à faire: conclure. Devant le tonnelier, il y a des pièce de bois travaillées, des bandes de métal. Pour l'instant, le tonneau n'existe pas. Il ne sera que lorsque les pièces seront assemblées. N'oubliez pas d'assembler les pièces!

Partager cet article

Repost 0
Published by Master Tao - dans Tao Te King
commenter cet article

commentaires

Uranie 30/05/2005 03:43

J'aime beaucoup la justesse de ces conseils dits par Master Tao, il me seront vraiment utiles.

Articles Récents