Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coup(s) de pouce

Forum savoir-vivrefleur.jpgsuspen1.jpg

Rechercher

29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 05:52

La crise économique n'en finit pas de provoquer des reculs sociaux, à tel point qu'on pourrait l'imaginer providentielle pour les antis 35 heures, congés payés, retraites à 60 ans…

On peut comprendre que les grosses fortunes voient d'un mauvais œil ces avancées sociales car elles diminuent leurs revenus (le revenu du travail des autres) ne leur laissant plus que quelques milliards d'euros par an par milliardaire de bénéfice.

Mais là ou se devient vraiment intéressant, c'est lorsque deux idées économiques se heurtent comme aujourd'hui:

D'un côté la Chine et les USA qui militent pour la relance de la consommation, de l'autre l'Europe qui veut rationner ses peuples. Sans parler bien sur du passage aux oubliettes de la taxe des banques dont la mauvaise gestion est pourtant à l'origine de cette crise, si crise il y a vraiment…

Nous avons le privilège d'assister au début d'un exemple grandeur réelle d'une opposition de styles économiques, et nous pourrons en juger à la fin.

La rigueur ou la relance de la consommation? La consommation est-elle aussi un facteur aggravant lorsqu'elle est anarchique.

L'adepte du Tao s'orienterait lui vers une relance de la consommation maîtrisée.

Prenons un exemple tangible les revenus. Attention! Je parle bien de revenus, et non de salaires! Des revenus du foyer. Un adulte seul peut vivre décemment avec 1900 euros par mois. Deux adultes avec 2500 euros par mois.

700 euros par enfant supplémentaire. Soit pour un couple avec deux enfants un revenu de 3900 euros par mois.

Mais attention! Aucune aide supplémentaire: pas d'allocation familiale, logement… d'un autre côté, un 4 pièces de 90 m² a le même loyer que ce soit à Paris ou sur le plateau du Larzac, et le prix de chaque chose est la même sur tout le territoire. (On pourrait imaginer un système de régulation, mais là n'est pas le propos).

Et le crédit serait simplement interdit, sauf pour acheter son domicile, et avec des règles bien établies.

La maîtrise de la consommation se ferait sur la variation des prix ou celle des revenus:

+1% sur les revenus = augmentation de la consommation.

-0.5% sur les prix = diminution de la consommation.

Cette solution aurait l'avantage de stabiliser notre système, de servir de garde fou, et également de maitriser l'impact sur l'environnement.

Mais avons-nous ce degré de sagesse? Assurément non. Donc je vous engage à suivre avec attention le matche ChineUsa-Europe, et à compter les points!

Partager cet article

Repost 0
Published by Tao
commenter cet article

commentaires

Articles Récents