Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coup(s) de pouce

Forum savoir-vivrefleur.jpgsuspen1.jpg

Rechercher

4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 17:41
Je me permets de vous faire part du chemin parcouru sur la piste que m'a ouverte monsieur Jean Emile Charon.
Je n'ai pas de connaissance en physique, en biochimie, ou en une quelconque science d'ailleurs. Il s'agit juste d'un délire qui me rassure.
Chaque forme est constituée d'atomes: les arbres, les montagnes, les êtres humains, les animaux…
J'admets que les atomes sont dotés de mémoire cumulative. C'est-à-dire qu'outre leurs propriétés physiques, matérielles, ils fonctionnent un peu comme un cerveau humain, créant des circuits internes, en modifiant d'autres… des souvenirs s'impriment.
L'atome a une durée de vie matérielle de plusieurs milliards d'années. L'acquis mnémonique est présent, mais pas vivant de façon autonome.
C'est en quelque sorte une partie infinitésimale d'une séquence.
En effet, chaque atome constituant la forme à pris une partie du "souvenir". Lorsque la forme A constituée se désintègre, chaque atome se réassemble aléatoirement ou non –ce n'est pas ce qui est important-, en conservant sa mémoire dans une forme B.
Peu importe également de quoi il s'agit. Nous verrons également plus loin le clonage de la forme A en forme C.
La forme B est donc constituée d'atomes de provenance différentes, végétales, humaines, animales… et donc de multiples pièces de multiples séquences.
La mémoire globale de la forme B est plus ou moins incohérente, selon le nombre de sources d'atomes. On obtient donc des formes B plus ou moins "douées" dans un domaine ou un autre. Les vécus des groupes d'atomes composants sont déterminants.
Parlons maintenant du clonage d'atomes: enfants, graines, gourmands…
Nous voyons apparaitre des formes C ayant une forte charge du "géniteur".
Néanmoins, le mélange s'opère, faisant des formes C finalement très différentes, malgré les apparences, des formes A.
Toutes les cultures font référence à ce principe finalement: la réincarnation, le paradis, l'enfer, les vies successives… toutes sont expliquées par ce principe.
Alors bien sur, tout ce que je viens d'écrire est scientifiquement inexact, pour ne pas dire farfelu.
Cependant, je suis convaincu que c'est une piste qu'il faut continuer d'explorer.
Repost 0
6 novembre 2005 7 06 /11 /novembre /2005 23:00
Une phase beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît, mais passage obligé pour espérer avoir des résultats significatifs.
Fermer les yeux et concentrez vous pour ne voir plus qu'un mur blanc. Ne pensez qu'a ce mur blanc.
Vous devrez parvenir à ne penser qu'à ce mur blanc pendant 10 minutes. Quand vous y serez parvenus, vous pourrez passer à la phase de méditation suivante, dite contemplative.
Les trucs pour y parvenir:
1- Chaque séance doit durer au minimum trente minutes, et être quotidienne.
2- La musique peut être un élément faciliteur ou perturbateur. Testez!
3- Il est parfois difficile de "gommer" les ressentis positifs ou négatifs d'une journée. Préférez donc le matin au levé, du moins au début.
4- Si vous avez du mal:
a- commencez par fermer les yeux et visualiser une personne ou un animal, ou un objet auquel vous tenez particulièrement, fixez l'image.
b- "pâlissez" l'image, comme si vous mettiez des filtres, jusqu'à ce que vous ne distinguiez qu'à peine les contours.
Repost 0
Published by Master Tao - dans Méditation du Tao
commenter cet article
9 juin 2005 4 09 /06 /juin /2005 22:00

A quoi sert la méditation

La méditation est un exercice particulier. Il ne réclame aucun effort, juste beaucoup de concentration au départ.
Vous ne savez pas comment faire? Ne vous en inquiétez pas, prenez le temps de bien faire chaque étape décrite ci-après.
Il y a 6 étapes, que je vous engage vivement à suivre suivant l'ordre indiqué, quoique arrive un degré de méditation ou vous ne maîtrisez plus totalement les choses. Cela peut se produire à partir de l'étape 4.
Lorsque vous serez parvenu à cette étape, (il faut en moyenne 4 ans), vous laisserez le Tao s'amalgamer, vous vous fondrez à l'intérieur, vous retrouverez naturellement votre unicité universelle.
Ce qui est commun à toutes les phases:

La position:
Se mettre dans sa position favorite de détente, assis, couché, peu importe. Les muscles doivent être relâchés, le sommet de la tête doit être au dessus du reste du corps, cou non tendu. Fermer le cercle est facilitant. C'est à dire que les mains doivent se toucher, ainsi que les pieds.

Le temps:
Il faut prendre son temps! Caser la méditation entre deux rendez-vous est à proscrire! Assurez-vous aussi d'être dans de bonnes dispositions physiques, comme par exemple ne pas commencer avec une petite envie de pipi...


La méditation est un outil d'une grande puissance; elle permet de se reposer, de se relaxer efficacement. Mais elle permet aussi d'atteindre des endroits de nous-même que nous ne connaissons pas.
Vous trouverez le Tao, vous vous fondrez dans le Tao, vous trouverez les réponses, ou plutôt n'aurez plus de question.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Méditation du Tao
commenter cet article
7 février 2005 1 07 /02 /février /2005 23:00
Une phase beaucoup plus agréable que la précédente, qui doit être pratiquée quotidiennement pendant au moins 15 minutes au début (après la phase de concentration mur blanc).
Vous devez être à l'extérieur, ou devant une fenêtre ouverte vous permettant de voir quelque chose de naturel: un arbre, une fleur dans un pot, une fourmilière, le mieux étant bien sur la campagne, mer ou montagne.
Mais les citadins ne seront pas pénalisés, pour peu qu'ils puissent avoir dans leur champ de vision un élément végétal de la nature.
Après vous être mis en condition (phase 1), ouvrez les yeux et détaillez cet élément naturel. Il faut que vous le scrutiez pour en voir chaque détail, apprécier chaque proportion, couleur… le but est "d'intégrer" cet élément extérieur. Entrer en communion.
Vous répétez cela tous les jours, en essayant de trouver, voir ce qui a changé.
Cette phase de méditation va commencer à vous donner des résultats surprenants.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Méditation du Tao
commenter cet article
6 février 2005 7 06 /02 /février /2005 23:00

La méditation pourpre va commencer à vous faire rentrer dans le vif du sujet.
Commencez votre méditation devant une fenêtre ouverte ou en extérieur, comme dans la phase 2. Commencez par le mur blanc, puis visualisez maintenant l'arbre, ou la fleur, bref l'élément que vous aviez choisi pendant la méditation contemplative. Pour simplifier la suite de l'explication, nous allons prendre pour exemple un arbre.
Précisez bien les contours de l'arbre, essayer de le situer, yeux fermés, dans l'espace, accordez le au climat, s'il fait du vent par exemple, essayer de le voir bouger tel qu'il bouge réellement. Prenez tout votre temps.
Lorsque vous vous sentez parfaitement en harmonie avec l'arbre, revenez doucement au mur blanc.
Il faut que vous fassiez apparaître en son centre une fleur pourpre.
La "naissance" doit être extrêmement lente. Un point au milieu du mur blanc, puis les pétales, puis le cœur de la fleur.

Regardez bien en son centre...
vous devez maintenant "voir" un fœtus. Lorsque vous y parviendrez, vous aurez atteint la fin de la méditation pourpre. Vous aurez assisté à votre naissance. Il ne faut surtout pas en avoir peur, c'est une étape primordiale à franchir, mais je reconnais qu'elle est impressionnante.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Méditation du Tao
commenter cet article
5 février 2005 6 05 /02 /février /2005 23:00
Toujours commencer par la phase 1 pour vider l'esprit et libérer les tensions.
Puis, concentrez-vous sur votre corps... Ecoutez-le, sentez-le, visualisez vos organes internes. Sentez les battements de votre cœur, écoutez vous respirer.
Faites attention à tout ce qui se passe physiquement: picotements de la nuque, engourdissement, et tentez de ressentir le pourquoi de ces réactions.
Vous devez, au bout d'un certain temps, "voir" en vous, comme par exemple par une radiographie. Sauf qu'il n'y a aucun appareil.
Vous voyez votre squelette, vous voyez les mouvements légers qu'il effectue "en direct".
Vous voyez la place qu'il occupe dans votre corps, vous voyez vos organes, vous voyez les battements de votre cœur, comme une écographie cardiaque.
Vous voyez vos articulations jouer imperceptiblement à chacune de vos respirations.
Vous êtes arrivés à la fin de la médiation organique, vous connaissez votre corps, votre esprit est conscient de ce que vous êtes.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Méditation du Tao
commenter cet article
4 février 2005 5 04 /02 /février /2005 23:00
Vous avez suivi les 4 méditations précédentes, et parvenez sans trop de difficulté à trouver la paix.
Pour ce passage, il va vous falloir pratiquer différemment.
Avant la méditation, vous devez pratiquer l'ascèse:
Les termes d'ascèse et d'ascétisme viennent d'un mot grec signifiant "exercice". Pratiquer l'ascèse consiste à faire des exercices méthodiques qui impliquent la domination du corps et de ses besoins, y compris les plus naturels, de l'âme et de ses passions, en vue d'accéder à la perfection morale et spirituelle requise.

En clair.
Vous devez transpirer, forcer votre nature, dominer vos émotions et vos besoins.
ATTENTION!
Il ne s'agit aucunement de se mettre en danger, de quelque manière que ce soit.

Ce serait en contradiction totale avec le but recherché qui est, je vous le rappelle, le bien-être, la plénitude, la sérénité, la paix.

Donc, n'importe qui peut le faire.
Le sportif fera une séance de sport ou il forcera plus, mais toujours sous surveillance!
Il devra surveiller ses pulsations par exemple, ne pas faire des exercices pour lesquels il n'est pas préparé, etc. Du bon sens! Toujours le bon sens!
La personne âgée, ou en manque de forme, pourra pratiquer la respiration abdominale très en profondeur, ou "sauter un repas", ou se priver de télé, d'internet… ;o)
Il faut se mettre en situation inhabituelle, pour se forcer à une remise en cause devenue logique.
La musique intervient. Par musique, j'entends le bon vieux cd, mais aussi le vent, le bruit des vagues, le tonnerre, le chant des cigales…

Passer par les 4 phases… vous vous êtes vu naître, vous vous êtes vu "de l'intérieur", vous allez maintenant monter d'un cran en vous voyant grandir, bouger, vous déplacer vers un autre endroit dont vous n'aviez pas obligatoirement connaissance. N'ayez pas peur, et laissez aller votre esprit, n'empêchez pas votre corps de bouger. Vous ne risquez rien, étant toujours assis dans votre salle à manger…
A ce moment, vous entrerez dans le Tao.

Cet état ne se reproduira pas chaque jour, mais vous ne vivrez plus jamais comme avant.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Méditation du Tao
commenter cet article
3 février 2005 4 03 /02 /février /2005 23:00

La plus merveilleuse étape, la plus magique. Celle que vous ne pouvez absolument pas maîtriser, mais qui n'interviendra qu'après de longues années de pratique.
Ce qui suit va vous sembler très banal, voire même allez-vous penser que je me fiche de vous. Pourtant…

A un moment que le Tao (vous et l'ensemble de l'existant universel) aura choisi, vous allez vous multiplier, vous "voir à la télé".
Je m'explique.
Vous allez vous voir, tel que vous êtes, réellement, pas comme dans un rêve, pas différent, mais voir ce que vous pouvez faire, ce que vous pouvez être.
Cette expérience est extraordinaire.
Je vais vous donner un exemple: pataud, maladroit, vous pouvez vous voir danser avec grâce.
Il s'agit bien évidement d'un exemple, mais vous aurez votre arrivée.
Dites-vous bien qu'il ne s'agit pas d'un rêve, mais d'une capacité que vous avez en vous. J'ai vécu une chose extraordinaire quant à moi.

Repost 0
Published by Master Tao - dans Méditation du Tao
commenter cet article

Articles Récents