Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coup(s) de pouce

Forum savoir-vivrefleur.jpgsuspen1.jpg

Rechercher

19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 10:35

Novembre

 

- gardez votre stock de carburant.

- prévoyez également un stock de nourriture: chocolat, pates, surgelés pour une durée d'un mois.
N'oubliez pas la part du pauvre.
- achetez vos jouets de Noël.
- achetez vos voiles d'hivernage et préparez-vous à transplanter. (vous pouvez commencer d'ailleurs...)

 

Si vous êtes propriétaires en villa ou pavillon, achetez votre sel de déneigment.
Comptez 5 kg pour l'hiver pour 10 m².

Ramassez les feuilles tombées sur votre trottoir.

Munissez vous de bonnes chaussures antidérapantes.

Vérifier la présence dans votre véhicule d'un sac de sel, d'un grattoir, d'une bouteille d'eau.

Vos cadeaux sont rangés, vous avez toujours vos réserves de carburants?

Assurez-vous que vous êtes à jour au niveau ramonage.
Vos réserves de sel de déneigement sont prêtes, il ne vous reste plus qu'à préparer 15 kg de mélange sel-sable.

En zone inondable, vous pouvez commencer à prendre les mesures préservatoires: les meubles précieux à l'étage, les appareils électriques également.
Munissez-vous de paraings, de planches de bois.
Préparer également pompe à eau, groupe électrogène, chauffage de remplacement (inondation de la cuve à fuel enterrée).
A ce sujet, je vous recommande les petits poèles à pétrole, d'un coût abordable, consommant peu, et très efficaces même par grands froids.

Repost 0
Published by Tao
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 15:41

1- trouver le bon chemin. Cela peut prendre des décenies.
2- ne pas aller trop vite.
3- ne pas s'arrêter trop longtemps.
4- avoir l'esprit ouvert et en acceptation (pas en résignation)
5- être en bonne forme physique
6- se prendre du temps à soi
7- garder son esprit critique (ou l'acquérir)
8- garder son libre arbitre (ou l'acquérir)
9- ne pas se laisser détourner du chemin qui est apparu comme adapté
10- ne pas se laisser distraire par des considérations oiseuses.

11- ne jamais chercher à convaincre qui que ce soit.

Repost 0
Published by Tao
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 05:52

La crise économique n'en finit pas de provoquer des reculs sociaux, à tel point qu'on pourrait l'imaginer providentielle pour les antis 35 heures, congés payés, retraites à 60 ans…

On peut comprendre que les grosses fortunes voient d'un mauvais œil ces avancées sociales car elles diminuent leurs revenus (le revenu du travail des autres) ne leur laissant plus que quelques milliards d'euros par an par milliardaire de bénéfice.

Mais là ou se devient vraiment intéressant, c'est lorsque deux idées économiques se heurtent comme aujourd'hui:

D'un côté la Chine et les USA qui militent pour la relance de la consommation, de l'autre l'Europe qui veut rationner ses peuples. Sans parler bien sur du passage aux oubliettes de la taxe des banques dont la mauvaise gestion est pourtant à l'origine de cette crise, si crise il y a vraiment…

Nous avons le privilège d'assister au début d'un exemple grandeur réelle d'une opposition de styles économiques, et nous pourrons en juger à la fin.

La rigueur ou la relance de la consommation? La consommation est-elle aussi un facteur aggravant lorsqu'elle est anarchique.

L'adepte du Tao s'orienterait lui vers une relance de la consommation maîtrisée.

Prenons un exemple tangible les revenus. Attention! Je parle bien de revenus, et non de salaires! Des revenus du foyer. Un adulte seul peut vivre décemment avec 1900 euros par mois. Deux adultes avec 2500 euros par mois.

700 euros par enfant supplémentaire. Soit pour un couple avec deux enfants un revenu de 3900 euros par mois.

Mais attention! Aucune aide supplémentaire: pas d'allocation familiale, logement… d'un autre côté, un 4 pièces de 90 m² a le même loyer que ce soit à Paris ou sur le plateau du Larzac, et le prix de chaque chose est la même sur tout le territoire. (On pourrait imaginer un système de régulation, mais là n'est pas le propos).

Et le crédit serait simplement interdit, sauf pour acheter son domicile, et avec des règles bien établies.

La maîtrise de la consommation se ferait sur la variation des prix ou celle des revenus:

+1% sur les revenus = augmentation de la consommation.

-0.5% sur les prix = diminution de la consommation.

Cette solution aurait l'avantage de stabiliser notre système, de servir de garde fou, et également de maitriser l'impact sur l'environnement.

Mais avons-nous ce degré de sagesse? Assurément non. Donc je vous engage à suivre avec attention le matche ChineUsa-Europe, et à compter les points!

Repost 0
Published by Tao
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 06:42
Il y a un an quasiment jour pour jour, j'écrivais cet article:

On passe une partie de sa vie à ne pas savoir…

Cette partie est plus ou moins importante selon notre histoire, et notre ouverture.

A mes 49 ans, un voile semble se déchirer… le problème est que je ne parviens pas à savoir si le voile qui se déchire s'appelle vérité, ou si Vérité se trouve derrière.

Doit-on obligatoirement renoncer? Renoncer à ce que nous étions pour ce que nous sommes, ce que nous allons devenir?

Ne peut-on pas accepter nos changements comme des mues successives, douloureuses, nécessaires? Nécessaires à quoi?

Il faudrait pour y voir une nécessité, croire en un destin plus général. Or, il n'en est rien à mes yeux.

Les souffrances sont inutiles, et les mutations inévitables.

Alors comme une plume sur la mer, je vais essayer de ne plus lutter.

Je vais essayer de ne pas avoir honte de ce que je fus, et tenter de vivre ce qui me reste sans trop me cogner.

J'ai expérimenté l'égoïsme total. Son confort n'apporte que tristesse et ennui.

Je vais me (re) tourner vers les choses, les gens.

Je vais regarder d'autres horizons, d'autres perspectives.

Je vais cesser de regarder de haut ou de face, pour voir, et pour voir.

La solitude doit aussi être expérimentée. La vraie, celle que l'on se construit.

J'ai érigé de puissantes murailles, et les démolir va me prendre beaucoup de temps et d'énergie.

Je vais ouvrir la porte à mes démons, pour les faire sortir, en sachant que d'autres vont se précipiter sur moi.

Mais j'ai pris également conscience de l'inéluctable fatalité.


Un an après, faisons le point:
Je n'ai plus honte de ce que je fus, je l'ai accepté et mon entourage aussi.
J'ai presque fini de démolir mes murailles, mais je vais en laisser un peu. On ne sait jamais.
Mes démons sont sortis, mais restent près de moi. Nous cohabitons sans trop de difficultés.
Je me suis tourné vers les gens. J'en retire de grandes satisfactions, mais mon chemin en ce domaine est encore long.

Si je peux me permettre un conseil: ne vous isolez pas. Même si la compagnie des autres est parfois pénibles, leur absence est pire!!
Repost 0
Published by Tao
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 10:57
Je regarde la pluie tomber en fines gouttelettes éclatantes de vie.
J'entends le grondement des voitures sur le boulevard.
Je sens le parfum de ma collègue qui m'entête, parfum fort… trop fort…
Je touche cette peau si douce, si souple…
Je goutte ce nectar de vigne qui excite chacun de mes sens.
Je regarde une photo de mon père qui ne vieillit plus depuis cinq ans.
J'entends les pas de sa femme, ma mère, si légers qu'une brise d'été.
Ses cheveux ont arrêté de blanchir,
Son regard continue de s'emplir de bonté
Je regarde ma femme, si belle, si touchante
Ma compagne de trente ans, ma compagne de toujours
Ma moitié, plus que moi avec son petit cœur si grand
Je regarde mon chien claudiquant gentiment
Ses petits yeux tout ronds qui paraissent s'étrécir Je regarde ce que je crois avoir, travail de toute ma vie
Je regarde, je regarde, et la pluie sort de mes yeux.
Je regarde s'enfuir la vie.
Repost 0
Published by Tao
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 05:25

Selon une certaine légende, pendant plusieurs décennies, il y aurait eu un temple de prière sur le sommet d’une montagne en Inde.

Comme ce centre était très reconnu, beaucoup de candidats postulaient pour y devenir prieurs. Vint un temps où le grand prêtre du temple dû limiter les candidatures qui devenaient vraiment trop nombreuses.

Dans sa grande sagesse, il eut l’idée d’aller puiser dans la conscience universelle pour mettre au point un petit stratagème fort ingénieux.

Sur une table en bois située dans une pièce adjacente à son bureau, il avait placé un coffret d’ébène, dans lequel il avait mis un diamant de 10 carats, une bague en or, et un billet de mille dollars.

Lorsque de nouveaux postulants se présentaient devant lui, il leur demandait d’aller dans la pièce voisine, de regarder dans le coffre et de revenir lui dire ce qu’ils avaient vu.

Ainsi, tous les candidats qui disaient avoir vu un diamant, une bague en or et un billet de 1000 dollars étaient rejetés.

Seulement les rares personnes qui disaient avoir vu une pierre, un cercle de métal jaune, et un rectangle de papier étaient retenues en raison de la grande pureté de leur esprit.

Sa stratégie a fonctionné à merveille pendant un bon bout de temps et il en était très fier.

Peut-être même un peu trop, car un bon matin, un inconnu venant d’une petite confrérie wawaniste guère plus connue, se présenta devant lui.

Le grand prêtre ne dérogeant pas de son rituel demanda au postulant d’aller dans la pièce voisine, puis de revenir lui décrire ce qu’il avait vu dans le coffret.

Et selon cette légende, après être allé vérifier ce qu’il y avait, le petit futé serait reparti avec le fameux coffre sous le bras en n’oubliant pas de remercier chaleureusement Dieu pour cette

remarquable générosité.

Par la suite, personne n’a entendu parler de ce moinillon. C’est ainsi que le chef de la caste sacerdotale en toute humilité a dû brusquement cesser sa procédure en se rendant bien compte que dans la vie il y aura toujours plus rusé que soi.

 

Et le grand sage a retenu le message du divin qui lui rappelait qu’il était encore un apprenti sage dans son apprentissage.

 

§ W@W@ l'imagicien eidétique §

Repost 0
Published by Tao
commenter cet article
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 17:41
Je me permets de vous faire part du chemin parcouru sur la piste que m'a ouverte monsieur Jean Emile Charon.
Je n'ai pas de connaissance en physique, en biochimie, ou en une quelconque science d'ailleurs. Il s'agit juste d'un délire qui me rassure.
Chaque forme est constituée d'atomes: les arbres, les montagnes, les êtres humains, les animaux…
J'admets que les atomes sont dotés de mémoire cumulative. C'est-à-dire qu'outre leurs propriétés physiques, matérielles, ils fonctionnent un peu comme un cerveau humain, créant des circuits internes, en modifiant d'autres… des souvenirs s'impriment.
L'atome a une durée de vie matérielle de plusieurs milliards d'années. L'acquis mnémonique est présent, mais pas vivant de façon autonome.
C'est en quelque sorte une partie infinitésimale d'une séquence.
En effet, chaque atome constituant la forme à pris une partie du "souvenir". Lorsque la forme A constituée se désintègre, chaque atome se réassemble aléatoirement ou non –ce n'est pas ce qui est important-, en conservant sa mémoire dans une forme B.
Peu importe également de quoi il s'agit. Nous verrons également plus loin le clonage de la forme A en forme C.
La forme B est donc constituée d'atomes de provenance différentes, végétales, humaines, animales… et donc de multiples pièces de multiples séquences.
La mémoire globale de la forme B est plus ou moins incohérente, selon le nombre de sources d'atomes. On obtient donc des formes B plus ou moins "douées" dans un domaine ou un autre. Les vécus des groupes d'atomes composants sont déterminants.
Parlons maintenant du clonage d'atomes: enfants, graines, gourmands…
Nous voyons apparaitre des formes C ayant une forte charge du "géniteur".
Néanmoins, le mélange s'opère, faisant des formes C finalement très différentes, malgré les apparences, des formes A.
Toutes les cultures font référence à ce principe finalement: la réincarnation, le paradis, l'enfer, les vies successives… toutes sont expliquées par ce principe.
Alors bien sur, tout ce que je viens d'écrire est scientifiquement inexact, pour ne pas dire farfelu.
Cependant, je suis convaincu que c'est une piste qu'il faut continuer d'explorer.
Repost 0
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 15:49
Je viens de regarder ce film.
Mon avis tient en quelques lignes:
Jeu des acteurs : moyen.
Montage du film : mauvais
Ajoutez à cela que, sans doute pour des raisons de "politiquement correct", l'histoire est devenue plate, sans saveur. L'irrévérence du film manque, le côté sombre est devenu gris clair.
Le suspens est quasi base zéro.
Dans l'ensemble, il se laisse voir quand même... malgré tout.
Un conseil : lisez le livre, vous passerez un bon moment.
Pour le film, attendez qu'on vous l'offre si vous n'avez pas été le voir au cinéma.
Les soirées d'hiver sont parfois longues et ennuyeuses.
Repost 0
Published by Tao
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 04:37
Equipez vous de:
- Gel hydro alcoolique, à utiliser sur mains propres et sèches.
- Masques FFP2 qui protègent "dans les deux sens".
Attention! Le masque perd entre 80 et 100% de son efficacité si vous portez la barbe.
- De gants latex.

Sachez que:
s'il y a pandémie, et les probabilités sont désormais grandes, sa durée est prévue de 100 jours. Le nombre de décès en France provoqués par cette grippe sera d'environ 20.000.

Quelques précautions à prendre:
1- Les masques et gants sont à usage uniques. Cependant, pour ne pas dépenser des fortunes colossales qui viendront grossir celle des fabricants déjà considérable, une procédure existe pour préserver un minimum le masque.
2- Evitez les endroits ou les personnes se rassemblent: concerts, restaurants, réunions, manif, transports en commun…
3- Restez à une distance de deux mètres de toute autre personne dans la mesure du possible.
4- Lavez-vous les mains soigneusement et souvent, sans oublier le dessus de la main et le bout des doigts. (et le pouce!)
Les personnes en insuffisance cardiaque, respiratoire, et les femmes enceintes sont particulièrement concernées.

A bientôt… peut-être…
Repost 0
Published by Tao
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 17:33

Personne n'sait ou tu vas

Personne ne tcomprend

 

Pourtant tu brilles pour les étoiles

 

Nos yeux sont pleins de pitié

Ils n' voient pas ce que tu es

 

Pourtant tu brilles pour les étoiles

 

Dans ta tête est un goéland

Dans ton cœur une absence

Ta main se ferme rarement

Tes bras t’enserrent

Quand t'as de la peine

Et tu pleures doucement

Comme une rivière qui coule, mourante

 

On te parle comme à un enfant

On t'regarde en souriant

 

Et toi tu brilles pour les étoiles

 

Certains ont peur de tes yeux

Ne voient qu'leur ombre noire

 

Pourtant tu brilles plus qu'une étoile

 

Ta jeunesse n'est pas loin

Ta mort est si proche

Tu es simplement hors du temps

Tu passes en silence

Sans laisser de traces

Et tu t'évapores

Comme l'eau d'un volcan déchainé

Repost 0
Published by Tao
commenter cet article

Articles Récents